{{hpp_critical}}
Accueil Actualités Eunice Bélidor devient la première conservatrice noire du Musée des beaux-arts de Montréal

Eunice Bélidor devient la première conservatrice noire du Musée des beaux-arts de Montréal

par Katiana Antoine
Eunice Bélidor

Le Musée des beaux-arts de Montréal a nommé Eunice Bélidor sa nouvelle conservatrice d’art contemporain, ce qui en fait la première conservatrice noire à temps plein des 161 ans d’histoire de l’institution.

« Quand je venais au musée, la plupart des gens qui me ressemblent travaillaient dans la sécurité donc dans ma tête, ce n’était absolument pas quelque chose qui faisait partie de mes options », explique-t-elle dans une interview accordée à Radio Canada.

Né à Montréal de parents haïtiens, Eunice s’est établie au cours de la dernière décennie en tant que commissaire indépendante, écrivaine et chercheuse talentueuse dans la ville et au-delà. Elle a développé des expositions à Toronto et à Berlin et en 2019, elle est devenue directrice de la galerie FOFA à l’Université Concordia à Montréal.

«C’est quelque chose qui se passe dans toutes les institutions que je traverse», a déclaré Bélidor au Montréal Gazette. «Partout où j’ai été embauché auparavant, cela envoie toujours ce message (de changement), car je suis généralement la première personne noire à occuper ce poste.»

Récipiendaire du Prix du conservateur émergent de la Fondation Hnatsyshyn 2018, les projets de Bélidor comprennent «IGNITION 16» (2020), une exposition en ligne organisée avec Michèle Tériault à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia; «Over My Black Body» (2019), Co-organisée avec Anaïs Castro à la Galerie de l’UQAM de l’Université du Québec à Montréal; et «Future Memories» (2016) et «Code: Body» (2018), présentés dans le cadre du festival HTMlles de Montréal, une plate-forme pour les arts numériques créée par des artistes femmes, trans et non conformes au genre.

«Cette opportunité me permettra de poursuivre mon travail de soutien aux artistes et de promotion de l’art contemporain québécois et canadien à Montréal, au Canada et à l’étranger», a déclaré Bélidor dans l’entrevue de la Gazette.

Le MBAM est le musée d’art le plus grand et le plus populaire du Canada, avec plus d’un million de visiteurs en 2019.

Dans une interview, la conservatrice en chef Mary-Dailey Desmarais a déclaré que «l’expérience de Bélidor associée à son intérêt pour la stimulation du dialogue et la concentration sur des thèmes et des discours trop souvent marginalisés font d’elle un atout formidable pour le MBAM».

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.