fbpx
Accueil ActualitésSuccès L’Une des Plus Grandes Cohortes Afro à la Faculté de Droit de Harvard J.D, 2021

L’Une des Plus Grandes Cohortes Afro à la Faculté de Droit de Harvard J.D, 2021

par FindAfro
L'Une des Plus Grandes Cohortes Afro à la Faculté de Droit de Harvard

(L’Une des Plus Grandes Cohortes Afro à la Faculté de Droit de Harvard) – Avec plus de 60 étudiants noirs, la classe 2021 de la Faculté de droit de Harvard est l’une des plus grandes cohortes d’étudiants afro (noirs) de l’histoire de l’école.

Au printemps 2019, environ un an avant qu’une vidéo des neuf dernières minutes de George Floyd ne déclenche un décompte national du racisme sur les réseaux sociaux, plus de 60 candidats noirs de la première année du J.D. se tenaient fièrement sur les marches de la bibliothèque de droit de Harvard. Cette photo refait surface sur les réseaux parce que cette année s’annonce être leur année de gloire vu qu’il s’agit de la promotion 2021.

Comme l’une des plus grandes classes d’étudiants noirs dans l’histoire de la Faculté de droit de Harvard, les étudiants, membres de la classe de 2021, se sont vêtu de noir et se sont réunis pour une photo souvenir qui déchire. Le but de la séance photo était à la fois de célébrer leurs propres réalisations et de démontrer aux jeunes Noirs qu’eux aussi pouvaient accéder aux institutions comme Harvard.

Lire Aussi: Le Ghanéen Sam Okyere, l’Artiste le Plus Influent du Showbiz Coréen

Une campagne de célébration pour souligner l’achèvement de cette communauté afro #BlackHatHarvardLaw et encourager la prochaine génération

Pour mettre en valeur leur excellence, les élèves ont créé une campagne de médias sociaux basée sur la photo en utilisant le hashtag #BlackatHarvardLaw. Avec cette initiative, les étudiants noirs de la classe de première année de Harvard Law visaient à marquer leur place sur le campus, tout en encourageant la prochaine génération d’avocats noirs à suivre sans crainte leurs traces.

« Souvent, dans nos communautés, des institutions comme Harvard, Yale ou Stanford semblent être des lieux abstraits ou théoriques », a déclaré Sabri Siraj, un afro-descendant, membre de la classe HLS de 2021. Il ajoute, « Nous voulions juste montrer aux gens que les gens comme nous peuvent aussi intégrer ces lieux. »

Harvard University Lawschool Class of 2021 - Women

Les co-organisateurs de la campagne Sarah Rutherford, Shane Fowler, Daniel Oyolu et Armani Madison se se sont exprimés pour parler du but de la campagne et de leurs expériences collectives en tant qu’étudiants noirs.

Lire Aussi: Le Ghanéen Sam Okyere, l’Artiste le Plus Influent du Showbiz Coréen

« Cette campagne est importante parce que tant de gens ont investi dans notre succès, nous ont inspirés et encouragés à nous fixer des objectifs au sommet. Il est important que nous fassions la même chose pour ceux qui viendront après nous », a déclaré Oyolu Blavity.

« Nous sommes plus de 60 personnes afro-descendants sur la photo », a déclaré Rutherford.

Selon Rutherford, le calendrier de la campagne a été stratégiquement conçu pour s’aligner sur la série annuelle d’événements de l’école pour les élèves potentiels et nouvellement admis.

« Il était pour nous d’une importance capitale de lancer cette campagne avant pendant la période dédiée à l’intégration des étudiants admis de Harvard Law », a expliqué Rutherford. « Nous voulons que les étudiants admis de cette année et ceux qui envisagent de présenter une demande sachent qu’il existe une communauté noire de soutien à la Faculté de droit de Harvard. »

Après avoir partagé les photos et le hashtag sur ses comptes de médias sociaux, Fowler a affirmé qu’il a été surpris par la réactions des parents. « Lorsque j’ai posté sur mon réseau personnel, des parents ont taqué leurs enfants en disant : « Cela pourrait être toi » », a-t-il dit. « Cela a été vraiment motivant pour moi de voir que mon parcours et mon succès peuvent inspirer un autre jeune noir ».

Harvard University Lawschool Class of 2021 - men

Bien que l’expérience de la Black Harvard Law School puisse venir avec une flopée de défis, Rutherford a souligné comment elle est fière de son sens personnel de la résilience, malgré la façon dont les chances ont toujours été empilés contre des gens de couleur à la prestigieuse école Ivy League.

« Nous étudions dans une école qui a été construite par nous, mais qui n’a pas été conçue pour nous — mais nous sommes ici et nous sommes en plein essor », a-t-elle dit. Considérant les liens de l’école avec l’histoire esclavagiste « Ce qui m’étonne le plus, c’est le soutien dont j’ai bénéficié. C’est vraiment agréable d’être dans un environnement où l’on voit des gens qui vous ressemblent et qui viennent d’horizons similaires.

« Il y a évidemment différentes ethnies et différentes races à Harvard, mais ce sont là quelques-uns des esprits les plus brillants que j’ai jamais eu à rencontrer», a affirmé Fowler. « C’est vraiment inspirant de savoir que lorsque je partage mon point de vue en tant qu’homme noir, mes camarades de classe — qui ne sont pas tous des gens de couleur, peuvent malgré ce fait, être réceptifs et reconnaissants de faire face à une perspective à laquelle ils n’ont peut-être jamais envisagé dans le passé. »

Lire Aussi: Le Ghanéen Sam Okyere, l’Artiste le Plus Influent du Showbiz Coréen

Des commentaires racistes sur les réseaux sociaux

Pourtant, lorsque la photo des 25 étudiants noirs de sexe masculin de la HLS a refait surface sur un message public LinkedIn ça fait quelques temps, il n’a pas servi de célébration du pouvoir noir, mais comme un rappel surprenant que les commentaires désobligeants peuvent venir de partout.

Image for post
« Ils ressemblent aux membres d’un gang » traduction du commentaire de Gene Smith

Le message a été rapidement partagé pour arriver aux membres de la communauté présents sur la photo qui ont été confus et déçus de voir leurs efforts pour célébrer leurs réalisation ternie par ce qu’ils ont appelé la rhétorique raciste.

« Ce qui est choquant, c’est que c’est sur LinkedIn », a déclaré Siraj. « Il s’agit d’un site de réseautage professionnel où vous ne voyez pas normalement des commentaires de ce genre. Cela montre que le racisme est présent dans toutes les couches de notre société.

Dans un commentaire Smith, l’auteur de cette publication dont le titre sur LinkedIn est « Managing Director at Business Acquisition Company LLC », a répondu en soulignant qu’il n’a pas fait allusion à la race dans sa publication. Il a ajouté que si un groupe d’hommes non noirs arboraient les mêmes expressions et les mêmes vêtements que sur la photo, ils auraient eux aussi ressemblé à des membres de gangs.

« Je n’ai fait allusion qu’à leur accoutrement», a dit Smith. « Vous ne pouvez pas dire qu’ils n’essaient pas de dépeindre une mentalité de gang …

Mis à part l’absurdité de la réponse de Smith, la réalité est que sa publication initiale a été largement interprétée comme raciste par des personnes de sexes, d’origines socio économiques et d’ethnies différentes. Bien que le message de Smith a été supprimé de LinkedIn, les captures d’écran ont été largement partagées au cours des heures suivants sa publication, et les commentaires ont indiqué un mélange d’indignation et de confusion sur les raisons pour lesquelles Smith a estimé qu’il était approprié d’appeler ces étudiants en droit noir des membres de gangs.

« Il y a beaucoup de photos d’étudiants HLS en tenue décontractée sur le campus – pourquoi avez-vous choisi de commenter celui-ci? » le commentaire d’une femme blanche qui rajoute, « Je sais exactement pourquoi, et franchement, il est embarrassant que vous essayez même de défendre cela. »

Quand des commentaires comme ceux-ci sont tolérés ou poussés sous le tapis, nous créons des préjugés subconscients chez nos enfants. Nous alimentons le feu des suprématistes blancs. Et nous perpétuons des bulletins nuisibles — dans ce cas, que les hommes noirs dans un certain type de vêtements et de positions sont violents ou dangereux. Ces stéréotypes sèment les graines de l’oppression raciale continue. –

Medium

Ou se trouvent ces étudiants en ce moment? Et combien sont arrivés à boucler leurs études de droit? Peuvent-ils nous gratifier de nouvelles photos? des questions auxquelles nous aimerions aujourd’hui avoir une réponse

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous voulons nous assurer que vous validez ce fait, Sinon, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Accepter En Savoir Plus