fbpx
Accueil Arts et Culture Ouverture au Public du Musée National de la Civilisation Égyptienne (NMEC)

Ouverture au Public du Musée National de la Civilisation Égyptienne (NMEC)

par Katiana Antoine
Ouverture au Public du Musée National de la Civilisation Égyptienne (NMEC) 2

Enfin, les visiteurs peuvent arpenter les allées du nouveau et seul véritable Musée National de la Civilisation Égyptienne (NMEC), situé dans le sud du Caire, qui a officiellement ouvert ses portes ce dimanche 4 Avril 2021.

Le Musée national de la civilisation égyptienne est officiellement ouvert au public.

L’installation a été ouverte juste un jour après qu’une procession de chars a transporté les restes momifiés de 22 pharaons à travers la capitale jusqu’à leur nouveau lieu de repos. 22 rois et reines de l’Egypte ancienne du musée du Caire place Tahrir, qui ne seront exposées au public qu’à partir du 18 avril.

Asmaa Said,  conservatrice au Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC) explique  que « La raison pour laquelle on l’appelle le Musée de la civilisation est que la chose la plus importante ici est le concept même de civilisation. Il ne s’agit pas d’une époque ou d’un temps spécifique. Chaque vitrine raconte une histoire ou un concept différent de la civilisation« .

Sarcophage de Pharaon au Musée National de la Civilisation Egyptienne NMEC

Les momies subiront 15 jours de restauration en laboratoire avant d’être présentées individuellement dans leur nouvelle maison.

« La salle qui accueillera les momies royales sera conçue pour que le visiteur ait l’impression d’être dans une vraie tombe. L’inscription au plafond sera d’ailleurs la même que dans les tombeaux originaux. Nous ne nous contenterons pas d’exposer les momies, mais de présenter, derrière chacune d’entre elles, tous les artefacts pertinents, le sarcophage et une empreinte radiographique indiquant l’histoire qui entoure la mort du roi momifié« , détaille Ahmed Ghoneim, Directeur exécutif du Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC).

image

Découvertes près de Louxor vers 1881, la plupart des 22 momies n’avaient pas quitté la place Tahrir depuis le début du XXe siècle. Depuis les années 1950, elles y étaient exposées dans une petite salle, sans explications muséographiques claires.

Au NMEC, elles apparaitront dans des caissons plus modernes « pour un contrôle de la température et l’humidité meilleur qu’au vieux musée », explique à l’AFP Salima Ikram, professeure d’Egyptologie à l’Université américaine du Caire, spécialiste de la momification.

image 1

Elles seront présentées aux côtés de leurs sarcophages, dans un décor rappelant les tombes souterraines des rois, avec une biographie et des objets liés aux souverains. Le caractère macabre des momies a par le passé rebuté plus d’un visiteur.

« Je n’oublierai jamais lorsque j’ai emmené (la princesse) Margaret, soeur de la reine Elisabeth II, au musée: elle a fermé les yeux et est partie en courant », raconte le célèbre archéologue égyptien Zahi Hawass.

Le NMEC, Premier Véritable Musée de la Civilisation Égyptienne

Premier véritable musée de la civilisation égyptienne, le NMEC se situe sur le site archéologique d’El Fustat, dans le Vieux Caire et se compose de bâtiments bas et élégants surmontés d’une pyramide au milieu de vastes terrains, surplombant le lac Ain El-Seera. Le musée a été conçu par l’architecte égyptien El Ghazzali Kosseiba et l’architecture intérieure par l’architecte japonais Arata Isozaki. Le NMEC présentera la civilisation égyptienne des temps préhistoriques à nos jours, par une approche multidisciplinaire mettant en avant le patrimoine matériel et immatériel du pays.

Les collections du musée constitueront le cœur d’une exposition permanente sur les grandes réalisations de la civilisation égyptienne, qui s’articulera autour de six galeries thématiques : l’aube de la civilisation, le Nil, l’écriture, l’Etat et la société, la culture matérielle, les croyances et la pensée et la galerie des momies royales.

Le musée dispose d’importantes galeries destinées aux expositions temporaires, d’un auditorium, d’un centre éducatif et de recherches et présentera une exposition sur le développement du Caire moderne. Il accueillera divers événements, tels que des projections de films, des conférences, des cours et des activités culturelles destinés à un public local, national et international.

Dans les mois à venir, la nation d’Afrique du Nord devrait inaugurer une autre nouvelle vitrine, le Grand Musée égyptien, près des pyramides de Gizeh. Il abritera également des collections pharaoniques, dont celle de Toutankhamon.

Momie holographique au musée national de la civilisation egyptienne

Le Musée national de la civilisation Égyptienne (NMEC) dans le contexte du Caire

Source UNESCO

Le NMEC, conçu en tant qu’attraction majeure pour les touristes et en tant que centre de recherches et de conservation à la renommée internationale, aura non seulement un rôle significatif dans la sensibilisation à l’histoire et à la société de l’Egypte moderne et contemporaine (événements, expositions et démonstrations temporaires) mais également en tant que centre dédié aux jeunes du pays.

Il offre de se positionner en tant qu’institution globale en faisant office de forum à un dialogue ouvert, à des débats et à des échanges d’idées.

L’UNESCO apporte une assistance technique au NMEC notamment dans le cadre de formations et d’organisation d’expositions. Le projet s’inscrit dans le mandat de l’UNESCO afin d’aider à sauvegarder et préserver le patrimoine culturel de l’Egypte, tout comme elle l’a fait un demi-siècle plus tôt lors de l’établissement de la Campagne internationale pour la sauvegarde des monuments de Nubie de 1960. Le NMEC permettra à un plus grand nombre d’apprendre et d’apprécier la civilisation égyptienne dans le contexte d’un musée moderne du XXIe siècle.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

[script_31]

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.