fbpx
Accueil Actualités Mort de Daunte Wright: La Policière Kim Potter arrêtée et sera accusée d’homicide involontaire

Mort de Daunte Wright: La Policière Kim Potter arrêtée et sera accusée d’homicide involontaire

par FindAfro
Mort de Daunte Wright: La Policière Kim Potter arrêtée et sera accusée d’homicide involontaire

(Brooklyn Center) Le procureur du comté de Washington, Pete Orput a annoncé ce mercredi que l’ex policière blanche Kim Potter qui a abattu dimanche dernier Daunte Wright, un jeune afro-américain de 20 ans dans un contrôle routier sera accusée de meurtre au second degré (homicide involontaire).

Elle a été placée en garde à vue » et « sera transférée à la prison du comté de Hennepin » pour y être inculpée d’homicide involontaire, a-t-on également appris. Elle encourt jusqu’à dix ans de prison.

L’agente de police, Kim Potter, 48 ans, avait ouvert le feu sur le jeune homme lors contrôle routier de routine. La police avait ensuite qualifié son décès d’« accidentel », l’agente aurait selon la déclaration du chef la police locale, Tim Gannon, confondu son arme de service et son Taser. Ce dernier, ainsi que Kim Potter, ont démissionné en début de semaine.

Lire: Un Afro-Américain tué au Minnesota: la Policière aurait Confondu son Arme avec son Taser

La Policière Kim Potter arrêtée et accusée d’homicide involontaire

Malgré l’instauration d’un couvre-feu et d’importants renforts, un face-à-face tendu a encore opposé mardi soir des militants aux forces de l’ordre, et 78 personnes ont été interpellées.

Les manifestants réclamaient l’inculpation de la policière Kim Potter, qui a tué dimanche soir Daunte Wright, Afro-Américain de 20 ans, à Brooklyn Center dans la banlieue de  Minneapolis. Elle a finaliement a été arrêtée ce mercredi et va être poursuivie pour meurtre au second degré (homicide involontaire), a indiqué le procureur en charge du dossier, Pete Orput, à plusieurs médias américains.

Cette décision judiciaire intervient après plusieurs nuits de heurts dans la région, qui accueille par ailleurs en ce moment le procès de Derek Chauvin, le policier impliqué dans la mort de l’afro-américain George Floyd l’an dernier. La mort de Daunte Wright a été suivi de trois nuits de manifestations émaillées de violences.

Kim Potter sera accusée d’homicide involontaire, a déclaré le procureur du comté de Washington, Pete Orput. Une accusation passible d’une peine maximale de dix ans de prison.

L’annonce est survenue un jour après la démission de Mme Potter du service de police de Brooklyn Center, où elle a travaillé pendant 26 ans. Le chef de la police, Tim Gannon, a également démissionné mardi.

La mort du jeune homme est survenue suite à un banal contrôle routier. La police avait ensuite qualifié son décès d’« accidentel », et le chef de police Tim Gannon a voulu faire croire que Kim Potter avait confondu son arme de service et son Taser. Ce dernier, ainsi que Kim Potter, ont démissionné de leurs fonction en début de semaine.

PHOTO COMPTE TWITTER DE BEN CRUMP - Daunte Wright
PHOTO COMPTE TWITTER DE BEN CRUMP – Daunte Wright

Le Bureau des affaires criminelles du Minnesota, qui supervise l’enquête, a aussi annoncé qu’elle a été arrêtée. « Kim Potter a été arrêtée vers 11 h 30 » locales et « sera transférée à la prison du comté de Hennepin en vue de son inculpation pour homicide involontaire […] plus tard dans la journée », a-t-il précisé dans un communiqué.

Le chef de la police Tim Gannon avait publié la vidéo de la caméra corporelle de l’agente Potter le lendemain des évènements. Sur les images, on pouvait la voir approcher du jeune Daunte Wright, qui était à l’extérieur de sa voiture pendant qu’un autre policier procédait à son arrestation parce que ses documents d’enregistrements étaient expirés.

Alors que M. Wright se débat avec la police, on entend Mme Potter crier : « Je vais vous “taser” ! Je vais vous “taser” ! Taser ! Taser ! Taser ! » Elle tire ensuite un seul coup de feu avec son arme de poing.

M. Gannon a expliqué qu’il croyait que l’agente avait pris son arme à feu par erreur alors qu’elle cherchait son pistolet à impulsion électrique. Cependant, les manifestants et les membres de la famille Wright disent qu’il n’y a aucune excuse pour ce geste et plaident que cela prouve encore une fois que le système de justice désavantage les Noirs.

La famille de Daunte Wright a pris acte mercredi de la décision du procureur, mais a critiqué les justifications de la policière : « Une agente avec 26 ans d’expérience sait faire la différence entre un Taser et une arme à feu », a écrit leur avocat Ben Crump dans un communiqué.

« On va continuer à se battre afin d’obtenir justice pour Daunte, sa famille et toutes les personnes de couleur marginalisées. Nous ne nous arrêterons pas tant que nous n’aurons pas obtenu de réelles réformes de la police et de la justice ».

Source: Lapresse.ca

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous voulons nous assurer que vous validez ce fait, Sinon, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Accepter En Savoir Plus