fbpx
Accueil Actualités Ariel Investments, premier géant américain de fonds commun de placement appartenant à des Noirs

Ariel Investments, premier géant américain de fonds commun de placement appartenant à des Noirs

par Dimitri S. François
Ariel Investments

Ariel Investments, – premier géant américain de fonds commun de placement appartenant à des Noir – , obtiennent un financement de $200 millions de dollars afin de mettre sur pied leur projet

Lorsque la société d’investissement Ariel Capital Management (appelé maintenant Ariel Investments), établie à Chicago, a été fondée par Jhon W. Rogers Jr. en 1983, il s’agissait d’une percée à Wall Street en tant que première société de fonds commun de placement détenue par des Noirs dans le pays.

Ariel Investments a aidé à tracer une voie dans le monde de l’investissement, inspirant d’autres investisseurs noirs comme Eddie Brown de Brown Capital Management, à lancer leurs propres entreprises couronnées de succès. Maintenant, Ariel Investments déploie de nouveaux efforts pour accroitre l’inclusivité des entreprises Noires dans le monde des affaires et de la finance.

Ariel Investments lance une société d’investissement privée, Ariel Alternatives, qui mettra d’abord l’accent sur le financement et l’expansion des entreprises minoritaires. Le passage aux investissements privés est une première dans les 38 ans d’histoire de l’entreprise.

La Co-PDG d’Ariel Investments, Mellody Hobson, et Leslie Brun sont les co-fondatrices d’Ariel Alternatives. Mr. Brun, membre du conseil d’administration d’Ariel et fondateur de la société d’investissement Hamilton Lane, en sera le président général et dirigera la première initiative d’Ariel Alternatives intitulée « Project Black ».

Le nouveau fonds, qui a obtenu un financement initial de 200 millions de dollars de JPMorgan Chase, prévoit d’investir dans des entreprises appartenant à des minorités et des entreprises non minoritaires qui serviront de fournisseurs de premier plan aux entreprises du Fortune 500.

L’entreprise prévoit d’insuffler aux entreprises non-minoritaires le capital et les talents de cadres minoritaires nécessaires pour être admissible à titre d’entreprise minoritaire certifiée. Conformément aux normes établies par le National Minority Supplier Development Council, pour se faire, les fournisseurs doivent être détenus, dirigés et contrôlés à au moins 51% par la minorité.

Selon Brun, Project Black vise à combler un énorme écart de diversité dans la chaine d’approvisionnement des entreprises américaines. Les entreprises du Fortune 500 dépensent environ 2% par an pour leurs propres fournisseurs minoritaires, bien en deçà des objectifs de dépenses de 10% à 15% fixés par de nombreuses entreprises l’an dernier.

Nous avons l’intention de créer ces fournisseurs minoritaires d’envergure, de concert avec nos relations avec Fortune 500, afin de fournir la solution à leur problème et nous donner l’occasion de l’intégrer dans les initiatives d’impact social que nous avons. A-t-il ajouté.

Project Black va forger une nouvelle classe d’entrepreneurs Noirs et Latinx et ainsi combler l’écart de richesse raciale en créant des emplois, favorisant la croissance économique et en assurant l’égalité au sein des populations sous-représentées.

Project Black prévoit de se concentrer principalement sur les soins de santé, l’industrie, les médias et le marketing, l’externalisation, la fabrication et l’emballage, la technologie, le transport et la logistique, les services financiers et professionnels. La stratégie repose sur des conseils continus, un vaste réseau de conseillers et de ressources pour aider les entreprises à prendre de l’expansion et à ouvrir des portes.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous voulons nous assurer que vous validez ce fait, Sinon, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Accepter En Savoir Plus