Accueil Entrepreneurs Freddie Friggers, d’Enfant Abandonné à Millionnaire à Succès

Freddie Friggers, d’Enfant Abandonné à Millionnaire à Succès

par Dimitri S. François
Freddie Friggers, abandonné dans une poubelle à sa naissance, pèse maintenant des millions

Freddie Friggers, d’enfant abandonné dans une poubelle, à propriétaire d’une entreprise de 62 millions de dollars (22 413 000 000 N). Nathan et Betty Friggers furent les parents qui l’adoptèrent, lui apportant le soutien dont il avait besoin.

Parmi ses extraordinaires innovations figurent ses services cloud, une invention contre la maladie d’Alzheimer intégrée dans des chaussures et un lecteur de glucose mobile pour les personnes diabétiques.

Friggers est devenu un inventeur, programmeur informatique et ingénieur logiciel, ce qui fait de lui le plus jeune Américain à détenir une licence de la Federal Communications Commission et le seul Afro-Américain à posséder une société de téléphonie mobile, Figgers Wireless, qui compte près d’un million de clients dans plus de 80 pays.

Freddie est devenu une étoile brillante à 29 ans pour beaucoup de ceux comme lui qui rêvent d’un véritable succès. L’amour de ses parents adoptifs et leur soutien étaient tout ce dont il avait besoin pour devenir ce que le destin avait déjà prévu pour lui.

Découvrez d'autres afrosuccès, entrepreneurs, personnalités, initatives, innovations, découvertes.

Dès son plus jeune âge, il fait preuve d’une grande intelligence et de créativité

A 12 ans, il décroche son premier emploi de technicien informatique. À 15 ans, il a lancé ses premiers services de cloud computing – une entreprise qui a commencé lorsqu’il a aidé un concessionnaire automobile de l’Alabama à stocker ses fichiers sur un service à longue distance pour éviter une perte répétée de données.

Parmi ses innovations figure la chaussure qu’il a fabriquée pour son père adoptif lorsqu’il a été diagnostiqué atteint de la maladie d’Alzheimer. Il a pu créer un appareil qui fonctionnait comme un GPS et un communicateur bidirectionnel direct, – une idée qu’il a ensuite vendue à une entreprise du Kansas pour 2,2 millions de dollars (723 000 000 N).

« Je pouvais décrocher le téléphone et dire :« Hé papa, où es-tu ?» Et il n’avait rien à faire. Il suffisait de se pencher et de parler dans sa chaussure et je peux retracer sa position. « Ce programme a eu beaucoup de succès et une entreprise m’a contacté depuis le Kansas et elle m’a acheté le programme pour 2,2 millions de dollars. » A-t-il dit.

Avec cet argent, il a lancé une entreprise de communication qui vaut actuellement plus de 62 millions de dollars (22 413 000 000 N), – ce qui n’est pas mal pour quelqu’un qui a abandonné ses études au bout d’un an.  Il a également créé un téléphone portable avec un lecteur de glycémie interne sans fil pour aider les personnes atteintes de diabète.

« Je veux avoir un impact sur ce monde et changer aujourd’hui pour un avenir meilleur. Car l’argent n’est qu’un outil, mais avec cet outil, nous pouvons changer la vie des gens et créer plus d’opportunités pour eux. » A-t-il déclaré.

 

Découvrez d'autres afrosuccès, entrepreneurs, personnalités, initatives, innovations, découvertes.

Des projets tout aussi audacieux et innovants

Figgers prévoit également de créer une nouvelle ère dans la télécommunication. Il a créé un chargeur inductif sans fil, un appareil breveté qui rend obsolète la méthode traditionnelle de renforcement et de restauration de la puissance de la batterie d’un téléphone portable. Il commence à se recharger sans fil lorsqu’il pénètre dans une pièce équipée d’un chargeur inductif (la façon dont un téléphone se connecte automatiquement au Wi-Fi).

“Dès que le téléphone sera à une bonne portée, il commencera à se charger. » dit Figgers.

La technologie sera d’abord disponible pour les clients de Figgers Wireless dont les téléphones sont équipés d’une puce pouvant se connecter au chargeur inductif. Il s’attend à ce que la Federal Communications Commission donne son approbation finale pour commencer la production bientôt.

« L’excitation est là. » a déclaré Germain Bebe, directeur de l’exploitation de Figgers Communications. « Le produit se vend tout seul. Un coup d’œil sur le monde et vous verrez, plus l’énergie est distribuée, meilleurs sont les produits que vous avez. Nous considérons que cela change la donne, en utilisant l’énergie.”

Figgers possède aussi une fondation, la Fondation Figgers, qui collecte 20% des bénéfices de l’entreprise pour ensuite distribuer chaque année 28 bourses d’études universitaires à des hommes noirs. Il aide les femmes atteintes du cancer du sein et fait tout pour protéger les filles du trafic sexuel dans le nord de la Zambie, entre autres actions.

“Mes parents ne m’ont pas dit une seule fois que je n’étais pas leur enfant.” A déclaré Figgers. « Ils étaient spéciaux. Ils étaient plus âgés et ils m’ont appris les valeurs de la vieille école. J’ai la passion d’aider.”

« Quand je ne travaille pas, je m’assois et je pense à la prochaine chose que je pourrais faire.” a-t-il continué à dire. « Je me dis : « Que puis-je faire pour rendre le monde meilleur ? » »

 

Découvrez d'autres afrosuccès, entrepreneurs, personnalités, initatives, innovations, découvertes.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.