fbpx
Accueil Actualités Rose Lumane Saint-Jean remporte le Prix du Public TV5 Monde au concours international d’éloquence

Rose Lumane Saint-Jean remporte le Prix du Public TV5 Monde au concours international d’éloquence

par Dimitri S. François
Rose Lumane Saint-Jean remporte le Prix du Public TV5 Monde au concours international d’éloquence

Rose Lumane Saint-Jean est une jeune femme énergique, intelligente, qui n’a pas froid aux yeux et qui fait depuis quelque temps la fierté de ses compatriotes haïtiens et haïtiennes. Elle a remporté ce mardi 25 mai le Prix Public décerné par TV5 Monde au Concours International d’Eloquence de l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne.

La finale s’est tenue, après plus de trois mois de compétition acharnée, au Panthéon qui est situé dans le 5e arrondissement de Paris.

Sept autres jeunes finalistes de différentes nationalités se trouvaient aussi en compétition pour remporter ce prix. Ce sont :

  • Amélie Cassagne
  • Emilien Roubaud
  • Julie Andrieu
  • Harold-Régis Kouanfack Djifack
  • Corrado Abate
  • Dominik Abbas
  • Mathieu Latrille de Lorencez

Décerné par le public, via un dispositif en ligne, le Prix Public TV5MONDE récompense l’orateur ou l’oratrice ayant récolté le plus de votes sur la base de sa prestation lors de la demi-finale qui s’est déroulée le 14 avril dernier en Sorbonne. Elle a obtenu plus de 25 000 votes.

On se souviendra d’elle

Diffusé en direct sur la chaîne YouTube de l’université, elle a donné un motif de fierté aux Haïtiens qui étaient très nombreux à composer l’audience. Dans les commentaires, les emojis de notre bicolore ont plu. La preuve qu’à cet instant précis, tous étaient derrière cette jeune femme de 24 ans dont le verbe et le talent sont remarquables.

Elle en a fait preuve dans ses différents discours. « En Haïti, mon pays, à plus de 7 300 km d’ici, nous sommes confrontés à des défis majeurs. Enlèvement, assassinat, injustice, corruption, pauvreté pourrissent notre quotidien. Nous sommes au fond du trou. Voir la lumière au bout du tunnel serait déjà un bel exploit. Mais nous devons décrocher la lune. Celle de la paix et du développement durable, de la justice, de la sécurité et de l’État de droit. Un peu comme nos ancêtres qui, après tant d’années d’esclavage, après tant d’années à rêver de liberté ont terrassé la première puissance militaire au monde. Je ne vous dirai pas laquelle ! »

Rose Lumane Saint Jean a Paris

Appelée à faire un éloge de Toussaint Louverture en guise de deuxième épreuve, Rose Lumane Saint-Jean a encore confirmé qu’elle ne faisait pas dans la dentelle. Son objectif n’est pas seulement de plaire ou de séduire, mais aussi de rétablir ou de pointer certaines réalités, certaines vérités un peu trop oubliées. « Ces dernières semaines, la France a commémoré la mémoire de son empereur. Elle a aussi inauguré un jardin en l’honneur de Toussaint Louverture où il est écrit « Général français ». Mais, a-t-elle suffisamment rappelé sous les ordres de qui Toussaint Louverture a été arrêté, déporté en France ?

Qu’il a été enfermé dans les geôles glaciales du fort de Joux. Sait-on assez que c’est ainsi qu’est mort celui qui pour tout un peuple représentait l’espoir ? Mes compatriotes haïtiens auraient aimé entendre dire que Toussaint leur appartient, tout comme la France clame qu’il est son citoyen. Mais retenez, mesdames et messieurs, vouloir l’attacher à une nationalité, l’enfermer dans une citoyenneté, c’est trop réducteur, beaucoup trop réducteur.

C’est priver l’humanité entière de l’une de ses plus belles incarnations. Car l’homme en question est sans limites, sans bornes et sans frontières », clame sans broncher Rose Lumane Saint-Jean, tout en s’attelant à rappeler comment ce héros s’est battu, guidé par l’idéal « vivre libre ou mourir ».

Le jury était composé de :

  • L’actrice, auteure et réalisatrice Agnès Jaoui, la marraine de cette édition
  • Christine Neau-Leduc, présidente de l’université et du jury
  • Christian Charrière-Bournazel, avocat à la cour
  • Olfa Zéribi, directrice de l’AUF Europe de l’Ouest
  • Julien Carrance, gagnant de l’édition 2019 du concours
  • Lou Churin, représentante des associations étudiantes de l’université

Dominik Abbas remporte le grand prix du concours. Le prix de l’inspiration est revenu à Julie Andrieu, récompensée pour avoir proposé la prestation la plus créative à ce concours. Notre Rose Lumane Saint-Jean repart avec le prix TV5 Monde et recueille l’admiration de milliers d’Haïtiens qui sont sortis éblouis par sa performance.

Sur sa page Facebook, Rose-Lumane Saint Jean a remercié ses supporters après la finale : « Vous avez voté, je vous remercie. Grâce à vous, j’ai remporté le Prix Public TV5 Monde avec plus de 25 000 voix. Un seul mot, merci ».

Consultez aussi notre article sur Les Gagnants de l’édition 2021 du Concours International d’Eloquence de la Sorbonne

Mais qui est Rose Lumane Saint-Jean ?

Rose Lumane Saint-Jean Prix du Public TV5 Monde au concours international d’éloquence

Elle confie avoir eu la possibilité d’être très active, en participant notamment à de nombreuses activités dans lesquelles elle chantait, dansait et récitait des textes à la manière des diseurs. La jeune femme pratique l’art de l’éloquence en utilisant la langue de Molière depuis l’âge de 15 ans et participait déjà à cet âge à des tournois nationaux.

Après avoir tenté, sans succès, d’intégrer la faculté de Médecine comme le souhaitaient ses parents, Rose Lumane est retournée dans sa ville natale et a choisi l’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien. Elle s’est alors inscrite à un programme de Gouvernance locale. Chérissant aussi la vocation d’avocate depuis son adolescente, l’année suivante elle intègre la Faculté de droit, des sciences économiques et de gestion du Cap-Haïtien (Université d’État d’Haïti). Elle sera licenciée plus tard en Sciences administratives et de gouvernance locale à l’Université Publique du Nord au Cap-Haitien.

Après avoir suivi une formation pour les journalistes haïtiens organisée par l’USAID, Rose Lumane a participé à un concours mis sur pieds par la même entité. Elle a ainsi pu remporter le premier prix de la catégorie audiovisuelle de la troisième édition du concours de reportages sur les investigations dans le secteur de la justice. Son reportage vidéo est porté sur les violences sur mineures, plus précisément sur les personnes victimes des abus sexuels faits par des proches.

De plus, Rose Lumane Saint-Jean est la lauréate la cinquième édition du Concours de Plaidoirie sur les droits humains en Haïti organisé par le Bureau des Droits Humains en Haïti (BDHH) et soutenu par le bureau de l’AUF dans la Caraïbe.

Rose Lumane Saint Jean

Son père Louissaint Saint-Jean, avocat et directeur d’école, a su conquérir le cœur de sa fille jusqu’à l’inspirer son tout premier poème. En effet, le premier texte de Rose Lumane est titré « Celui que j’aime » et est dédié à son père qu’elle considère comme un « bon ami ». Elle a depuis donné naissance à plusieurs autres dont Derrière les barreaux, Une justice dégradée… Comme vous avez pu le voir, Rose Lumane déteste l’injustice, la malhonnêteté et surtout les chemins faciles.

Rose Lumane Saint-Jean se décrit comme quelqu’un d’une grande simplicité, très minutieuse et toujours à l’écoute de tout le monde.

Source

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous voulons nous assurer que vous validez ce fait, Sinon, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Accepter En Savoir Plus