fbpx
Accueil Mots et Vie L’Allaitement Maternel: La meilleure Economie des Familles

L’Allaitement Maternel: La meilleure Economie des Familles

par Jerry Louis-Jeune
L'Allaitement Maternel La meilleure Economie des Familles

L’allaitement maternel est la forme d’alimentation la plus saine, et la plus optimale pour nourrir le bébé si on considère le fait que le lait maternel contienne tous les nutriments essentiels dont un nourrisson a besoin pendant les six premiers mois.

Le décès de 800 000 enfants sont de causes liées à l’allaitement maternel selon une étude menée par l’OMS

Lire aussi:

L’ALLAITEMENT MATERNEL: UN CHOIX POUR LA NUTRITION ET LA PROTECTION DE L’ENFANT

Au cours de la grossesse, de la nidation jusqu’à la naissance, la nourriture de l’enfant en miniature dépend exclusivement des éléments nourris par la femme en gestation via son sang. En post partum, vu l’immaturité du tube digestif du nourrisson et sa vulnérabilité aux infections, l’allaitement maternel s’impose comme choix pour la nutrition et la protection de la jeune progéniture.

Seulement 37 pays dans le monde mettent en pratique le code OMS relatif aux préparations pour les nourrissons, en conséquence 38% d’enfants de 0 à 6 mois reçoivent exclusivement le sein dans le monde. Le décès de 800 000 enfants sont de causes liées à l’allaitement maternel selon une étude menée par l’OMS en aout 2017 et seulement 15% sont nourris au lait maternel en Haïti souligne le MSPP en 2012.

De nombreuses études ont montré les effets positifs de cet acte sur la vie de la mère mais aussi sur l’enfant. Pour que cet acte se déroule dans les meilleures conditions possibles il nous faut une bonne sensibilisation, un bon accompagnement pour les allaitantes. Dans les pays du tiers monde où le système de santé publique est faible, on constate un nombre élevé d’enfants malnutris, d’enfants dont le système de défense aux infections est faible, des mères obèses qui aurait pu être épargné avec l’allaitement maternel.

DIFFERENTS TYPES D’ALLAITEMENT MATERNEL

Le lait maternel est d’une composition inimitable, le mode d’administration du lait  dépend de la mère qui a le devoir de nourrir son nourrisson, un choix qui peut varier en fonction de la volonté de la mère à allaiter, en fonction de l’âge de l’enfant mais aussi de sa capacité à donner son lait si toutefois les conditions les permettent.

On peut distinguer plusieurs types d’allaitement parmi lesquels on peut citer :

  • L’allaitement maternel exclusif : Le nourrisson n’absorbe que du lait maternel, il ne reçoit aucun autre aliment liquide ou solide à l’exception des solutions de réhydratation orale, ou des gouttes, sirops de vitamines. Ce type d’allaitement est préconisé par l’OMS jusqu’à l’âge de six mois.
  • L’allaitement et eau : Toutefois le bébé dépasse ces six premiers mois la mère peut lui offrir une petite quantité d’eau à quelques reprises durant la journée sans le forcer à le boire.
  • L’allaitement mixte ou partiel : Ce type d’allaitement consiste à compléter l’allaitement maternel avec d’autres aliments. La mère combine le sein et le biberon. Pour ne pas courir au risque de sevrage précoce il est absolument nécessaire d’attendre que la lactation soit bien installée c’est pourquoi il est conseillé d’attendre au moins les six premiers semaines révolues de votre bébé pour commencer le processus.
L'allaitement maternel n'est pas juste un travail de femme

DURÉE IDÉALE DE L’ALLAITEMENT MATERNEL

Le lait maternel est crucial durant les six premiers mois du nourrisson, le nourrisson avec un système immature a besoin de quoi pour son développement, sa croissance et assure sa protection. Pour obtenir ses bienfaits le temps idéal d’allaiter est de six mois d’allaitement exclusif et continue à bénéficier de ce lait accompagné de compléments pour préparations pour bébé jusqu’à l’âge de deux ans au moins.

LES FACTEURS POUVANT EMPÊCHER L’ALLAITEMENT MATERNEL

 Malgré les bienfaits et avantages d’allaiter son nourrisson, il existe certains facteurs qui pourraient empêcher une mère de donner le sein à son enfant :  

  • Manque d’éducation : Certaines femmes  ne sont pas bien imbues de l’importance de cet acte. Le manque de sensibilisation, manque d’assistance médicale après l’accouchement à la disposition des femmes rurales réduisent la chance qu’elles allaitent les bébés.
  • La fatigue : produire du lait demande de l’énergie et demande beaucoup de temps.
  • La douleur : certaines femmes considèrent mal la sensation de donner du lait et se plaint de douleur.
  • Facteur Social : Dans certains pays comme le Mexique,  Inde on considère le colostrum (premier lait maternel) comme un liquide impur, de ce fait prive le nouveau-né de l’allaitement lors des premières heures qui suivent l’accouchement.
  • Une maladie : par exemple l’hypoplasie des seins est un sous-développement des glandes mammaires qui empêche les femmes de remplir leur devoir et font du biberon une obligation.

LES AVANTAGES DE L’ALLAITEMENT MATERNEL

Produit par les glandes mammaires, le lait maternel répond à lui seul aux besoins du nourrisson et de l’enfant dans ses premières périodes de vies, c’est un aliment complet présentant de nombreux bienfaits pour la santé de la mère et l’enfant.

 Pour la santé de la mère

  • L’allaitement redonne place plus rapidement à l’utérus en favorisant les contractions.
  • Réduit le risque des cancers du sein et de l’ovaire.
  • Diminue le risque d’ostéoporose (Maladie provoquant la fragilité des os qui deviennent cassants).
  • La perte de poids après l’accouchement est plus facile chez les femmes qui allaitent.
  • L’allaitement est une méthode naturelle de contraception avec l’effet de la prolactine qui va bloquer l’ovulation et qui est stimulée à chaque fois que le bébé bénéficie de son lait.
  • Est beaucoup plus pratique et économique.

Pour la santé du nourrisson et de l’enfant

  • Une protection contre les allergies, infections, maladies du tube digestif grâce aux anticorps que contient le lait maternel.
  • Prévention de l’obésité, les enfants bien allaités épargnent le plus souvent ce risque pendant l’enfance et l’adolescence.
  • Le lait maternel favorise la digestion, ne fatigant pas les organes, son transit dans les intestins se fait de manière rapide.
  • Le lait maternel favorise le développement cognitif, sensoriel, psychique  et assure la croissance du nourrisson grâce à sa composition magique.
  • Accélère la guérison en cas de maladie.

Pour la mère et pour l’enfant

 Cet acte renforce les liens affectifs

  • Le contact corporel entre la mère et l’enfant rassure de plus en plus le nouveau-né qui se trouve dans un monde peu connu.
  • L’odeur de sa mère et celle de son lait auquel le nourrisson se familiarise, le nourrisson se sent confortable avec l’odeur déjà connu d’où se crée l’attachement.

Conseils

Quelques conseils vous seront donnés soit en tant que mère ou responsable de l’état:

  • Suivez votre enfant et non l’horloge c’est-à-dire donner à votre enfant du lait autant qu’il le désira.
  • Mettez votre temps à la disposition de votre enfant, passe beaucoup de temps avec l’enfant
  • Ne donnez aux nourris aucune tétine artificielle ou sucette.
  • Adoptez une politique de santé qui vise à sensibiliser, informer les femmes enceintes sur les avantages de l’allaitement maternel.
  • Assistance médicale pour accompagner la mère à pratiquer et à entretenir sa lactation.

L’application de ces derniers sera un pas en plus vers la bonne direction qui est l’épanouissement de la mère et la santé du nourrisson au cours de l’allaitement maternel.

Stevenson BLANCHARD
Etudiant en Médecine
Sponsorisé par Go Ed, Haïti

Articles Similaires

2 commentaires

Roosevelt Sanon 30 mai 2021 - 6:40

Beau travail💯

Répondre
Erick ST-PREUX 31 mai 2021 - 1:40

Très beau texte👌💯.

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous voulons nous assurer que vous validez ce fait, Sinon, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Accepter En Savoir Plus